Matinée douce comme une pâte de coing.
Je capture des images, des sons ou des odeurs, pour les emprisonner dans des semi-fictions destinées à combler les carences de ma vie.
En attendant, je pratique la pleine conscience en compagnie de canards et c'est bien plus amusant qu'avec Christophe André.
La journée passe, l'heure défile et mon corps se fatigue.
Maintenant que la nuit déroule son velours sombre, il me semble que la lune darde son regard vers moi, tel l'oeil de Sauron le maléfique.
Elle a l'air de me reprocher quelque chose et j'aimerais, enfin, savoir quoi.

IMG_20170901_172920