Funeste information de la journée : l'inauguration d'un grand musée national (enfin ex-national) sur une terre d'islam à des milliers de kilomètres, en échange d'une grosse poignée de flouze (environ le prix de 5 Neymar, ce n'est pas rien).
Délocaliser des oeuvres d'art faisant partie du patrimoine national, et en cela appartenant à tous les français, quel grand progrès pour notre peuple!
Est-ce réellement une victoire culturelle ou une démission politique favorisant le pillage de notre nation?
Les grands musées internationaux se transforment progressivement en franchises NBA : ils marchandent de façon onéreuse leur nom (leur marque) mais sont susceptibles de changer de ville d'ancrage, voire de pays, se vendant au plus offrant comme une pute de bas étage.
Bientôt, les musées vont se louer leurs oeuvres entre eux, comme les clubs de foot échangent leurs bourrins ou les multinationales leurs dirigeants.
Et cela permettra enfin de savoir qui vaut vraiment le plus cher : N'Golo Kante, Mona Lisa ou Carlos Ghosn?
Seul espoir né de cette loufoquerie sordide : que Jean Nouvel ne retrouve pas d'avion de retour pour continuer à pondre ses étrons urbanistiques dans l'Hexagone.