T'as dit quoi?
Que j'ai l'air dégoûtée ?
Nan, ton corps ne me dégoûte pas, j'en suis simplement écœurée.
Tu comprends pas?
T'as toujours cette même tronche, ces mêmes muscles...
Tu pourrais au moins te faire blanchir les dents, ou travailler tes abdos "à la Ronaldo", pour que j'ai l'impression que quelque chose de neuf survient enfin.
Mais non, tu ne bouges pas, tu t'entretiens juste assez pour te maintenir tel que tu as toujours été depuis que ta mère t'a expulsé dans ce monde.
J'aurais encore préféré que tu prennes du gras, des rides, un double-menton plutôt que de devoir subir ce statut éreintant d'ennui.
Je vais finir par croire que tu es fait de plastique ou de silicone.
Ou peut-être même que tu n'as jamais existé.