J'ai entendu qu'un bébé utilisait en moyenne 6000 couches jusqu'à l'âge où il devient (normalement) propre.
L'air de rien, en ne me reproduisant pas, j'ai fait un sacré geste en faveur de l'environnement.
Je prends conscience que l'horloge biologique ne concerne pas que les femmes, même si le tic-tac que je perçois parfois trop nettement en ce moment est surtout de nature psychologique.
Je pourrais encore avoir un enfant, c'est physiquement envisageable, mais ce ne sera pas le cas selon toute vraisemblance.
J'en fais mon deuil, je pense que j'aurais pu être un père aimant et motivé à offrir une belle vie à mon enfant.
Mais la bonne volonté suffit rarement pour éduquer sa descendance de façon satisfaisante, pour rien au monde je n'aurais voulu donner la vie à un petit être qui aurait traversé les mêmes épreuves que moi.
Mon petit, ma petite, possibles non avérés, sachez que je vous ai libérés d'un lourd fardeau en ne vous créant pas.
La possibilité semble totalement forclose.