22 novembre 2018

Cavaillon

"Bon à tout, propre à rien." * Il mange son tiramisu avec un sentiment de détresse et d'abandon, dans la petite salle du restaurant italien du quartier. Il était seul, seul donc déprimé. Lorsqu'aucun regard extérieur ne se porte sur ses actions, il se sent toujours illégitime à éprouver du plaisir. Prendre du bon temps seul, c'est comme se masturber en cachette, pense t'il, c'est honteux et cela ne sert à rien. Il faut qu'un ou des autres prennent du plaisir avec lui, ou du moins qu'autrui soit le témoin bienveillant de ses... [Lire la suite]
Posté par Wakajawaka à 05:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2018

Contre-courant

"Solitude : douce absence de regard" (Kundera) * Cet homme traite son âme comme un salafiste sa femme : il la dissimule aux yeux d'autrui dans l'espace public pour pouvoir en jouir, seul, une fois rentré chez lui. Cet homme là n'est guère partageur. Il enferme son esprit à double tour dans un placard de son petit appartement, puis il sort dans la rue la tête et les tripes vidées, anonymisées. Parallèlement, ou en conséquence peut-être, cet homme élève sa paranoïa avec les mêmes soins dont il entoure ses bégonias, elle en devient... [Lire la suite]
Posté par Wakajawaka à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2018

Un héron des temps modernes

Il ne m'est jamais arrivé de voir un héron cendré de si près. Habituellement, lorsque je distingue ce bel oiseau, il se trouve au milieu d'un étang, solitaire éternel, immobile et sans inquiétude apparente pour la suite de son existence. Aujourd'hui, le héron a posé ses pattes repliées sur une barrière en métal dans le grand parc municipal attenant à mon quartier; je me trouve à moins d'un mètre de lui et tout est calme. L'oiseau semble répandre sa sérénité dans l'atmosphère l'entourant, un peu m'en parvient et je sens mon âme... [Lire la suite]
Posté par Wakajawaka à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

De la Tour du Pin de la Charce

Des gilets jaunes, rouge de colère, ça peut foutre une peur bleue et faire passer une nuit blanche à ceux qui broient souvent du noir. La vie n'est décidément pas rose, mais l'herbe est elle plus verte ailleurs ? * Quand je "tombe" sur des journaux télévisés, je me rappelle pourquoi je ne les regarde pas plus souvent. Ainsi, aujourd'hui, le grand sujet du jour était le débat entre les partisans de la "chocolatine" et ceux du "pain au chocolat", il existe apparemment une scission absolue en France entre ces deux camps... [Lire la suite]
Posté par Wakajawaka à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]