Il est rare que je tombe amoureux mais chaque fois que cela m'arrive, j'entrevois l'existence de dieu.
Je me sens alors connecté à l'univers entier, à son histoire passée et très désireux d'en connaître l'avenir.
Une vague d'amour me submerge tant qu'il me semble naturel d'en redistribuer à d'autres moins bien lotis que moi à cet instant.
Je ressens de la gratitude du seul fait d'exister et d'être là, juste parce que je tombe, ou plutôt que je monte, amoureux.
C'est peut-être ça être vivant.
À moins que ces crises mystiques ne soient destinées à me protéger psychologiquement face à des sentiments d'une telle violence qu'ils pourraient m'emporter; ils ont déjà failli le faire par le passé.
"Je suis fou de toi et je crois en toi", amour, folie, religion, déraisons sublimes et cocktail d'impossibles.