En se penchant en avant, son visage prend un air de confession et se rapproche du mien au point que son haleine de fauve chatouille mes narines.
J'essaye de reculer ma tête mais elle se cogne contre le mur : je suis piégé par sa conversation.
Ses yeux sont très cernés, sa peau est jaune, les soucis l'envahissent si on en juge son physique éreinté.
"J'assiste chaque semaine aux messes à l'église, je fais partie de la chorale et j'apprends la bible aux petits.
J'aime bien retrouver la communauté et chanter.
Pourtant j'y crois pas, à dieu je veux dire.
Je peux plus toucher ma femme, on va divorcer, du coup j'ai regardé sur internet le prix des escorts, 300€, c'est trop cher pour moi!"
Il s'arrête de parler et me regarde avec de gros yeux ronds, comme s'il attendait que je le console, ou que je lui file du fric pour qu'il se tape une pute.
Il reprend, en riant : 
"Quand même, heureusement, on a des mains, ha ha ha".