Autumn is the new summer.
Mes pieds écrasent les feuilles des marronniers,
Craquantes, crissantes, caressantes,
Comme les souvenirs gardés de toi,
Je n'ai pas la prétention d'exiger le bonheur; je désire seulement être, juste un peu, épanoui.
Éclos.
J'avance lentement, un peu enivré par la sérénité des lieux, par l'odeur lourde et entêtante des feuilles en décomposition.
Je ne vois pas très bien, les verres de mes lunettes ne me corrigent plus assez, mais l'existence est davantage poétique quand elle apparaît un peu flou.
De sorte que le chemin que j'arpente ressemble à un tableau impressionniste : des touches de soleil parsèment gaiement le tapis sombre des feuilles mortes.
La lumière de l'automne caresse les yeux, apaise la peau; le monde n'est que calme et douceur.
Fouiller l'humus avec mon groin,
Voilà ce que j'aimerais vraiment faire de ma vie.
Voilà tout.
Je te laisse les émotions, je préfère pour ma part les sensations.

IMG_20181015_214658