Un traitement contre la calvitie favoriserait la dépression et l'impuissance sexuelle.
Rien que ça.
Les hommes se trouvent donc face à un dilemme : vaut-il mieux devenir chauve ou suicidaire et asexuel ?